close
Architecte et Paysagiste à Wimereux, sur la Côte d'Opale

Fruges
Maison du patrimoine du pays de Fruges

Lieu : 
Rue de Lombardie, 62140 Fressin

Programme :
Rénovation d’une longère, construction d’un pavillon d’exposition et d’un atelier pédagogique, aménagement du jardin.

Surface / Côut :
132 m² (SP) + 208 m² (SP) + 1200 m² (SVRD) / 1 045 000€ HT

MOa :
Communauté de Communes du canton de Fruges

MOe :
LA _ David Lauer & Juliette Vercoutter (mandataire)
Brunelle
BaBAT

ETAT DU PROJET :
Concours

Autour d’un patrimoine ordinaire

La Communauté de communes du Canton de Fruges souhaitait créer une maison du Patrimoine et aménager ses abords en intégrant la thématique de la route de la pierre. Le site d’étude comprenait une maison en torchis typique de la région, en mauvais état, attenante à une succession de hangars en bois situés dans son jardin et d’entrepôts en tôle.

La proximité immédiate du château des Créquy incite à concevoir un projet transversal mettant en réseaux les points d’attractivité de la commune pour les rendre évidents et proposer un parcours de découverte des patrimoines, ludique, pédagogique et didactique. La programmation de construction d’une maison du patrimoine comme lieu d’accueil du public est un point de départ essentiel dans la valorisation de l’offre touristique locale.

Notre projet consistait en :
– La démolition du hangar en tôle afin de retrouver la volumétrie originelle de la maison en torchis en dégageant la partie absorbée par la construction sommaire du hangar en tôle,
– La réhabilitation de la maison en torchis, pour en faire une vitrine des constructions à pans de bois et torchis de la région, (SHON 208 m²)
– La création d’un nouveau bâtiment, nouvel équipement public notable par son écriture et sa qualité architecturale (SHON 132 m²)
– La démolition du petit hangar qui, dans son positionnement dans la parcelle, pénalise fortement le rapport à la rivière et qui de surcroît est recouvert d’une toiture en amiante.

Plan RDC

La conservation du grand hangar et son aménagement, permet de qualifier la quasi totalité de la limite avec la parcelle mitoyenne faite de hangars hétéroclites et imbriqués. Il offre par ailleurs un volume généreux permettant d’occuper l’espace et de proposer un lieu abrité pour les pique-niques, des ateliers pédagogiques (fouilles, taille de la pierre…), et pour le rangement des machines agricoles et outils.

Aménagement des abords par une qualification des espaces en front à rue, la valorisation du rapport à la rivière, la création d’un nouveau jardin public proposant une aire de jeux, du mobilier pour pique-niquer ou se poser au bord de la Planquette et redonner à voir le paysage remarquable environnant.

x
social share